Colonie

Les insectes sont différents. Ils ne pleurent pas lorsqu’on les entasse. Ne geignent pas lorsqu’on les comprime. Les insectes supportent dans notre silence la pire des persécutions. Compréhensifs, ouverts à nous, accommodants, ils défilent au pas de leurs six pattes et se moquent de l’individu. Prenons exemple sur les insectes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s