Poussière

Vue de loin. Affichant la distance qui sied aux inconnus. Passant au-dessus des têtes comme une ombre apaisante. Pudiquement installée loin de la furie, elle plane. Et le temps l’ignore, le vent la porte, le rythme des saisons son seul guide. Étoile lumineuse dans la nuit, indicateur du passant, interprète de la magie. Inconnue, le jour. Ignorée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s