Décoration

Sur la joue gauche il naquit. Grandit. Gêna. Prospéra. Rejoint par ses congénères, encadrant le regard qui disparaît. Une tristesse du début pâlissait, s’envolait, revenait.

Remisé par un passage adulte, repris en main dans la suite de ses ans, il laissa une marque pérenne. Un trou crénelé, dentelé, sculpté dans la chair. Comme une évidence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s