La beauté

Une vulgaire grosse poudrée

Tendue

Lèvres luisantes ourlées de venin

Écluse

Une goutte noire et blanche

Découle

Son air rogue

surface de dogue

L’âge derrière elle

lointain

plaisir enfui de matins

Perdus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s