Lien

Nous sommes autant d’inconnus éparpillés dans le sang de l’histoire, et qui caille. Nous laissant, faute de ris, dans une farce commune et banale.

Le joug de l’humanité sonne le glas de l’enfance. La fin de l’unicité.

Nous sommes autant d’inconnus, éparpillés dans une histoire qui resserre, frileuse, le lien sur nos cous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s