Déclaration d’amer

Face à l’immense amertume de la mer bleue et verte, sur la montagne orangée du projecteur solaire, dans l’humus ombré d’une fade douceur de rosée enveloppante, en risible ambition d’uni vers l’harmonieux, de hâtif unisson, de communion, une expression de gêne extirpe mes mots de leurs abris, les jette loin du corps, loin du périnée, dénoués de la longue acclimatation à mes rêves d’existences en mouvement.

Jamais dans la vie je n’emporte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s