Le téton

Le téton de la colline a capté le soleil

Il le tient, il le garde, de sa pointe il le masque

Son aréole soudainement cosmique rosie de chaleur rémanente

Le soleil a des envies d’ailleurs

Le téton le coince ferme

ne le laisse s’enfuir

le garde ici-bas

au bas des nuages

au bas du vent et des flèches

au bas tout au bas

Là-bas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s