L’aveugle et son chat

Avant, c’était ouvert.

Un sourire passe sur ses lèvres au moment de la plainte, litanie des moments fermés.

Sa vie lui a échu, boulet d’ombres et de fugacités, les vagues images qui passent l’écran de ses paupières sont une moquerie permanente.

Avant, c’était éclatant d’évidences qui le tenaient en éveil. Maintenant, le chat en lui ne fait que ronronner et dormir, ses yeux absents ne lui permettent plus de se faufiler entre deux branches pour sauter sur un merle, de se glisser sous le lit pour traquer un rat perdu.

Le chat s’est mis en boule, et crève lentement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s