Le Château, le perron

Tes marches, à petit pas, sont sautées. Franchies en suspens. A peine effleurées, elles sont pourtant marquées du passage du temps. Années après années, vies après vies subreptices, esquissées, légèretés d’entre-deux qui ont fini par creuser tes strates, inscrivant les histoires multiples et variées qui te passent dessus.

En haut, la porte intime l’arrêt. Elle s’impose aux yeux du marcheur qui brutalement se stoppe. Massive, sombre, austère, elle parait ne devoir s’ouvrir. Promet de rester close sur les mondes nourris de l’autre lumière, celle qui, filtrée par les ouvertures de la façade qui domine, protège de l’air et de la vivacité des ambiants.

Tu, perron, restes fidèle. Immuable. Ton rôle est discret, tu ne pousses pas à franchir les caps, tu poses simplement un petit temps d’appel entre la longue marche et le grand saut. Parfois on te prend de côté, on esquive ta face, on laisse quelques traces nouvelles sur les bords de tes marches et cela fait des petits glissements qui écrasent les fossiles dans tes pierres, les marques antiques des habitants du temps que la Terre était Eau.

Tes marches disent une histoire si vieille que F… y passe du temps, essayant de relier les spirales pétrifiées avec la naissance à venir, se glissant dans les volutes des gastéropodes préhistoriques qui ont trouvé leur dernière coquille dans le calcaire de leur accumulation. Les pierres de tes marches sont des ossuaires antiques et les pieds de F…, en toute déférence, prennent le temps qu’il faut pour saluer les corps morts qui le portent, les âmes élémentaires des invertébrés archaïques qui ont, consolidant, donné à la pierre sa dureté, son toucher et sa durée. Son infinité.

F… complète son ascension, modeste mais déterminante, des cinq marches qui excluent la possibilité du retrait, la possibilité de l’absence, la possibilité du départ. Puis, en haut, il inspire, expire, regarde la porte et l’affronte.

F… va entrer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s