J’ai rêvé d’un baiser

J’ai rêvé d’un baiser deux haleines abouchées envapées l’une l’autre

Et les lèvres et les lèvres

Aspirantes appliquées mutiques et scellées

Ventouses de nos chairs qui se fondent en une seule

Ne laissant qu’un filet de nos airs et nos souffles chanter aux oreilles

J’ai rêvé d’une tension de la gorge d’une flamme dans le ventre

Des yeux qui se vrillent

De vieillesses oubliées de peaux déridées

J’ai rêvé d’un baiser tous mes sens éveillés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s