Le jour éperdu

Le jour s’est levé éperdu

Une grisaille sensuelle au matin encombré au festin avorté

Le jour s’est levé éperdu a décliné l’offrande

Le jour a voté a posé son veto

Ailleurs s’affichait une lumière affirmative

Une fragrance enthousiaste fine et inlassable

Une effluve singulière d’allant et de flaveur

un parfum générateur

Le jour s’est levé la lumière disparue

Envolée remplacée son odorante aura

Le jour éperdu s’est couché

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s