Au Château, ce qui se trame

Dessous, se voit la trame. Les fils tissés des générations passées qui se tendent, se croisent et se parlent, se détendent ou s’agrippent. Parfois, se déchirent. Souvent s’entremêlent. Dessous, F. découvre les fondations. Le Château a une histoire. Longue, sombre, d’un doux éclat de bronze juste luisant, fondue de génération en génération depuis que la […]

Au Château, petit dialogue impromptu

Qui es-tu ? L’arpenteur. Que fais-tu ? Je mesure. Pour qui travailles-tu ? Je n’en sais rien. Et que veux-tu ? Vouloir, vouloir… toujours vouloir… est-ce que je sais, moi ? Ce que je veux… ce que j’aimerais, oui, voilà : j’aimerais savoir ce que l’on devient, savoir ce que l’on fait, après, de la […]

Au Château, en rêvant, en écoutant

En rêvant, en écoutant. En laissant filer les mots de Frieda le long des oreilles, sous les tempes, dans le cerveau, qu’ils se perdent dans les circonvolutions et deviennent inanes. Ou qu’ils rebondissent contre la boîte crânienne, se griffent les uns les autres, se bousculent et se détruisent. Ou encore – cas rare mais plus […]

Le Château, l’éveil

F. sort de la chaleur engourdissante. Ses yeux s’ouvrent. Ou plutôt, ils le tentent. Son nez perçoit une présence proche, une source de chaleur humaine, animale, odorante qui s’invite dans son univers. Les yeux de F. n’ont pas trouvé la lumière, mais son nez, son souffle, ses oreilles sont activées par la présence. F. n’est […]

Au Château, la petite pièce

F. est redescendu en courant, fuyant l’ombre. Il a roulé sur lui-même, manquant de se fracasser la tête contre une marche plus hardie que les autres. Se tordant la cheville. Roulant, roulant, boulant, roulant, trois, quatre, des, étages, il n’a pas compté, il a vu passer en stroboscopie le hall et la porte d’entrée, a […]